3.2 - Besoins relatifs à la connaissance de la ressource et des habitats

La mise en oeuvre d’analyses plus fines et approfondies sur les cycles biologiques des espèces fait aussi partie des demandes des gestionnaires à moyen ou long terme, afin de pouvoir instaurer des périodes de repos biologique quand de nouvelles cohortes apparaissent, pour éviter les prélèvements massifs de juvéniles.

mise à jour: 15/04/2013

 

Tableau 4 : Besoins exprimés par les gestionnaires relatifs à la connaissance de la ressource (espèces cibles) et des habitats avec lesquels les pêcheurs de loisir peuvent interagir.

Réalisation : Forum AMP, 2012.

NB : Seules figurent dans ce tableau les AMP ayant exprimé un besoin sur cette thématique.

 

Connaissance de la ressource

Sur ce point, les gestionnaires souhaitent avoir une approche à une échelle plus large que l'échelle locale pour la mise en place des suivis, plutôt entres AMP voisines, notamment pour étudier plus précisément la connectivité des espèces de poissons présentes dans les AMP. Cela permettrait de mieux comprendre les dynamiques des peuplements et de pouvoir mettre en place les mesures de gestion adaptées par la suite. Les gestionnaires veulent ainsi aller plus loin dans la connaissance de la ressource, par des analyses génétiques notamment, mais le coût conséquent de ces suivis ne leur permet pas à l’heure actuelle de les mettre en oeuvre.

Impacts potentiels sur les habitats

Les agents travaillant au sein des AMP souhaiteraient être en mesure de mieux évaluer l’impact des mouillages de bateaux sur les herbier et les récifs (arrachage), ainsi que celui des engins perdus (fil, plomb, etc.) ou de l’utilisation de certaines pratiques de pêche, par exemple du ratissage sur les gisements de coques.

Table des matières